Vous n’arrivez à pas trouver toute votre musique sur une seule plateforme ? Vous jonglez entre différentes fenêtres toutes la journée ? La startup propose de les réunir sur un seul site.

Whyd veut rassembler toutes vos sources musicales sur une plateforme

Pour répondre à cette question, L’Atelier s’était rendu il y a quelques semaines à l’incubateur Nouveaux Média, à l'occasion du projet Demain dans ma vie. Le but : rencontrer Whyd, start-up parisienne. Le principe : créer sa propre playlist de sons en streaming sur un seul site, en intégrant vos sources habituelles, qu’elles soient sur SoundCloud, Youtube, Viméo, mais aussi sur les blogs. « Nous sommes partis du principe que le Web est la plus grande source de musique, avec plusieurs milliards de sons disponibles, et que le meilleur moyen de les retrouver était de développer une très large communauté, celle des amoureux de la musique», explique Gilles Poupardin à L’Atelier, co-fondateur de la start-up.

Pour ajouter des sons à votre playlist, le site a développé un bookmarklet, qui s’intègre sous votre barre de recherche. Aux grés de vos visites sur les plateformes, il vous suffit de cliquer sur ce marque-page pour que votre musique s’ajoute à votre playlist. Vous ne trouvez pas votre bonheur sur les sites en streaming ? Pas de soucis, la plateforme intègre également les sons en mp3, disponibles sur d’autres sites. Et pour lire toutes ses sources, le site est muni d’un lecteur cross-canal, capable de restituer la qualité de son originelle.

Mais comment développer le goût du partage ? Pour cela, vous pouvez vous abonner aux profils d’autres utilisateurs, qui partagent certains goûts avec vous. « Qu’importe les styles, les genres de musique, ce n’est pas réellement ce qui compte. Vous suivez quelqu’un parce que vous trouvez ses goûts pertinents, par ce qu’il est capable de vous apporter. Petit à petit, cela créé un fil d’actualité des publications musicales des personnes auxquelles vous êtes abonnées, et vous êtes susceptibles de les rajouter à votre tour à votre playlist. Ici, le partage créé la richesse», conclut-il. A noter que la startup est aussi présente au Web, qui se tient jusqu'à aujourd'hui à Paris.

Rédigé par Rodolphe Langlois