C'est parce qu'alourdi par les Escargots Lanvin (chocolat au lait, pas les hérésies marketing "tiens, si on déclinait le Granola en ajoutant de la noix de coco" que constituent aussi le chocolat noir et son ami le chocolat blanc, oui vous les gars de Nestlé, je parle de vous, d'autant que Lanvin était une chocolaterie de Dijon, ce qui me meurtrit d'autant plus, mais vous devez avoir honte puisque vous n'affichez pas cette marque sur votre site Corporate :,( ) que je me permet de faire un Ctrl C/Ctrl V (Pomme C, Pomme V) pour le titre de ce post.

Alors, quid de ces tendances chaudes (ou fortes, si l'on traduit à la main) pour les vacances en 2010 ?

Je vous passe des points qui n'intéresseront que le directeur VAD de Nouvelles-Frontières.  Ce qui suit pourra quand même l'intéresser.

Tendance 4 : "Connected holidays: Viewing photos in real time rather than sending postcards and tweeting pictures of your hotel live to office colleagues."

Tendance 9 "Status breaks: It's all about the Facebook status update! Yes people are happy to lie on a sunlounger but they also want to be able to brag about their holiday."

Comme vous pouvez le lire, les deux auraient pu tenir en un, mais on serait arrivé à "9 Hot Holiday Trends", chiffre qui aurait fait son petit effet en 2009, mais pas en 2010. Finalement, ces gens sont logiques.

Rédigé par Renaud Edouard-Baraud
Directeur général de L'Atelier BNP Paribas Asia