Pour mieux connaître les besoins d’information sur la monnaie unique, la Société Générale va interroger 120 000 personnes dans les voitures de 1ère classe de TGV et dans les aéroports parisiens. S’a...

Pour mieux connaître les besoins d’information sur la monnaie unique, la Société Générale va interroger 120 000 personnes dans les voitures de 1ère classe de TGV et dans les aéroports parisiens. S’adressant principalement aux couches supérieures de la population, cette enquête n’est pas réalisée sans arrière-pensée commerciale, comme le reconnaît Erik Songeur, le responsable euro de la banque “bien évidemment toutes ces enquêtes contribuent à adapter nos services aux clients”. (Le Figaro 24-25/10 Les Echos La Tribune 26/10/1998)