En 1998, le groupement Carte Bleue a enregistré un chiffre d'affaires de 113,12 milliards d'euros (742 milliards de F) en hausse de 8,3 % et émis 2,2 millions de nouvelles cartes (+ 12,8 %) ce qui p...

En 1998, le groupement Carte Bleue a enregistré un chiffre d'affaires de 113,12 milliards d'euros (742 milliards de F) en hausse de 8,3 % et émis 2,2 millions de nouvelles cartes (+ 12,8 %) ce qui porte son parc à 19,8 millions d'unités. Avec 63 % du marché des cartes bancaires, Carte Bleue confirme sa première place en France. Pour leur part, les cartes Bleues Visa ont légèrement accru leur part de marché en France. Jean-Marc Bornet, l'administrateur de Carte Bleue, indique "Carte bleue Visa qui compte désormais un parc de 12,6 millions de porteurs, a longtemps été dominant avec plus de 56 % de part de marché. Puis nous avons glissé dans un creux. Désormais, nous stabilisons notre part de marché autour de 55 %, précisément de 55,6 % fin septembre 1998". 2,24 milliards de transactions ont été effectuées au total, soit 9,6 % de plus qu'en 1997. Le groupement va développer davantage de services autour de ses cartes (Visa Premier, gamme d'affaires ...) et lancer de nouveaux produits, dont une carte à autorisation systématique Visa Electron. Les banques croient beaucoup à cette "credit card" à l'américaine. Selon une étude du cabinet Louis Harris, le potentiel serait de 7 millions d'unités en France, contre 1 million de cartes émises à ce jour. (Le Figaro - La Tribune - Les Echos - 14/01/1999)