On a toujours expliqué qu'il ne fallait pas faire croire aux enfants que le monde tournait autour d'eux. Qu'il fallait lutter contre cette tendance à l'autocentrage qui est un mot qui à mon avis n'existe pas.

Là, maitre canter (marc) nous dit qu'il faut que le web s'adapte aux profils, que les applications doivent tous inclure une fonction sociale (haaaaa la paye et la compta en social, je veux voir)

Je citais dans un post monsieur Rufo, pedopsy, qui expliquait qu'il comprenait bien la présence constante de l'ado sur les SNS. Mais que celle de l'adulte était étrange (interprétation personnelle).

Le web centré sur l'internaute va-t-il favoriser l'avènement d'une civilisation de l'ego ? Va-t-on devoir changer les techniques analytiques pour rendre acceptable la connexion totale ? Faut-il que j'arrête les kit kat ?

Rédigé par Renaud Edouard-Baraud
Directeur général de L'Atelier BNP Paribas Asia