Prospective

CES 2018 : La KidsTech se passe d'écran

  • 16 Jan
    2018
  • 2 min

Les enfants sont exposés de plus en plus jeunes et de plus en plus longtemps aux écrans. Des start-up présentes au CES veulent y remédier.

Les entrepreneurs de demain imaginent de nouvelles façons de jouer : modernes et connectées, mais aussi respectueuses du développement psychomoteur et cognitif des plus petits. Logitow, développé par la start-up chinoise Paracra Technology, veut revoir la répartition du temps de jeu et du temps d'écran avec une expérience de réalité augmentée, durant laquelle 80% du temps est consacré à l'assemblage de blocs de construction, et 20% au visionnage d'animations en trois dimensions sur tablette. Il s'agit de stimuler la créativité de l'enfant et de le ramener à la réalité avant de l'autoriser à passer du temps sur un écran, pour regarder son œuvre s'animer. Les blocs assemblés peuvent également prendre vie grâce à la fabrication additive. Sur le même principe de blocs de construction, Little Tinkerer, basée à Pékin, veut apprendre aux enfants à coder, avec un assemblage logique de cubes engendrant le déplacement d'un robot. La fondatrice, Dawn Zhang, explique : « sur le marché de la tech pour enfants aujourd'hui, la plupart des produits présentés cherchent à remplacer les jouets traditionnels par les écrans, que ce soit sur tablette ou smartphone ». Problème : les enfants interagissent moins avec le monde extérieur. Le produit, destiné à un public de trois à sept ans, sera lancé à la fin du mois de février. Il vise « à introduire les enfants à la technologie et à la programmation sans les exposer aux écrans ». Une façon intelligente de déconnecter, et qui n'est pas sans rappeler Cubetto, l'initiative de l'entreprise londonienne Primo Toys.

Rédigé par Marie-Eléonore Noiré