L'AIrburr est un prototype de robot qui vole, plane et s'accroche aux murs. Ces capacités lui permettent d'interagir au mieux avec ses missions à l'intérieur de bâtiments.

Le Airburr V11 tisse sa toile de murs en murs

L'équipe de Ludovic Daler, chercheur à l'école polytechnique fédérale de Lausanne, a présenté durant l'ICRA 2013, la International Conference on Robotics and Automation, qui avait lieu en Allemagne du 6 au 10 mai, un système qui permet à leur prototype de robot volant, le Airburr V11, de se suspendre dans les hauteurs.

A l'inverse de son presque homonyme l'Airbus, ce robot a spécifiquement été conçu pour étudier le fonctionnement d'un robot dans un espace confiné. Sa capacité de vol fait partie des fonctionnalités visant l'étude d'un robot qui serait capable de résister aux chocs et aux collisions à l'intérieur d'un bâtiment, notamment dans le cadre d'une mission de secourisme.

Sa seconde capacité, celle de se percher sur un mur, est rendue capable grâce à un système de fibres adhésives déployé le long d'un tampon. Véritable robot-araignée qui n'aurait rien à envier à son cousin nord-américain, cela lui permet entre autres d'économiser son énergie sur son temps de vol, mais aussi de se stabiliser sur une surface plane et de pouvoir profiter, par exemple, d'un bon poste d'observation.

Rédigé par Guillaume Parodi
Rédacteur