Parfois, le monde ressemble à un épisode de "Shérif fais moi peur", où deux rednecks frères à l'occasion conduisent des voitures sans portes pour échapper à des Sheriffs (forme anglo-saxonne du shérif) idiots tandis que leur sœur à l'occasion poursuit en mini short un métier lié à la vente de bières. C'est compréhensible dans l'ensemble, mais la culture d'où est issue la trame scénaristique (hum) semble tout de même un peu lointaine. Là, il n'y a pas longtemps entre mon bureau et celui de Mister T., une conversation entre un bourguignon qui ignorait jusqu'à peu l'existence de nonettes Mulot et Petitjean et un Martiniquais presque affirmé mais qui finalement ne l'était pas (Martiniquais).

Ledit Charles, grand amateur de culture geek dans ces parenthèses expliquait qu'il allait acheter une carte graphique. Question de Thibaut (le faux bourguignon) : "ATI ou GeForce". Charles : "ATI, j'aime bien leurs pilotes". Et d'expliquer devant mon air incrédule que son ancienne carte graphique collait trop à un autre composant qui j'imagine doit donner le temps qu'il fait. En faisant une vraie interview journalistique, je me suis aperçu qu'en fait, tout cela venait de leur passion commune (à Charles et Thibaut, pas à ATI et GeForce), le modélisme. Et là, révélation : je n'aimais pas l'EMT, je n'ai pas aimé le modélisme, je ne pouvais pas aimer le montage de PC.

Rédigé par Renaud Edouard-Baraud
Directeur général de L'Atelier BNP Paribas Asia