Saint-Germain-en-Laye. L’expérience pilote lancée il y a six mois concernait dix écoles primaires équipées d’un ordinateur connecté à Internet, un millier d’élèves et une centaine d’enseignants. ...

Saint-Germain-en-Laye. L’expérience pilote lancée il y a six mois concernait dix écoles primaires équipées d’un ordinateur connecté à Internet, un millier d’élèves et une centaine d’enseignants. Si au départ, moins d’une dizaine d’entre eux connaissait le réseau, ils sont désormais plus de la moitié à s’y être familiarisé. Pour 70 % d’entre eux, non seulement la salle de classe est le lieu idéal pour l’utilisation d’Internet, mais ils pensent que les informations trouvées sur le Net sont exploitables pour un usage pédagogique. Les matières les mieux adaptées à l’utilisation du Réseau sont pour les instituteurs l’histoire-géographie et l’instruction civique. Le courrier électronique est pour les trois-quarts un excellent moyen de communication entre enseignants, mais seule la moitié d’entre eux l’utilise aujourd’hui. Toutefois, 82 % des enseignants s’estiment incapables d’assurer seul la maintenance de leur équipement informatique. La municipalité va maintenant mettre en place un plan d’équipement de toutes les écoles. Chacune sera dotée d’un ordinateur, voire de deux. 500 000 F seront débloqués pour connecter les écoles à Internet. 293 000 F seront consacrés au développement d’un serveur pour la ville. (Netsurf - septembre 1998)