Quelle bonne surprise d’entrer dans une boulangerie qui vient de sortir son pain du four. La bonne odeur du pain encore tout chaud, et qui nous oblige à acheter deux baguettes au lieu d’une parce qu’on est sûr d'avoir fini la première avant d’arriver à la maison. Si vous vous reconnaissez dans mes propos vous pouvez conseiller BakerTweet à votre boulanger préféré.

Pour nos amis les non anglophones, on peut traduire par le tweet du boulanger. Je suis sûr que vous commencez à comprendre. Votre boulanger va pouvoir twitter son travail : ainsi vous serez averti à chaque nouvelle fournée.

Cet appareil est on ne peut plus simple, puisqu'il se présente sous la forme d’un boîtier relié à Internet sans fil. Il est équipé d’une molette et d’un écran. Le boulanger n’a qu’à choisir parmi les différents messages qu’il a prédéfinis pour que tous ses followers soient avertis de l’avancée de son travail.

Bientôt on va voir apparaître sur les portes des boulangeries à côte du logo de carte bleue et de ticket restaurant le petit oiseau bleu de twitter. Cette solution est actuellement en test au Albion Cafe de Londres.

Rédigé par Romain Touret