Le conseil de direction du Groupement de Cartes Bancaires doit, d'ici à la fin du mois, décider de passer à une nouvelle génération de cartes à puce bancaire. En dotant les 22 millions de cartes de ...

Le conseil de direction du Groupement de Cartes Bancaires doit, d'ici à la fin du mois, décider de passer à une nouvelle génération de cartes à puce bancaire. En dotant les 22 millions de cartes de paiement CB d'une nouvelle puce plus puissante, les banques permettent à cette carte "multifonctions" de combiner plusieurs tâches au-delà du simple paiement. Fin 1999, début 2000, date probable des premières émissions, les banques répondront ainsi aux demandes de la distribution, à savoir communiquer les coordonnées du client. A moyen terme, une foule de nouvelles applications et de nouveaux partenariats avec le secteur de la distribution ou les opérateurs de télécommunications verront le jour "on peut imaginer de réelles innovations comme des programmes de couponning en temps réel, des offres téléphoniques". Côté technique, le système d'exploitation actuel de la puce BO' sera remplacé par la norme EMV. Concernant le logiciel de pilotage de la puce, deux solutions sont aujourd'hui en compétition. La première "l'Open Platform", développée à partir du langage Java est promue par Visa. Mondex défend, pour sa part "Multos". Les banques arrêteront leur décision au printemps. (L'Agefi - 09/03/1998)