Le site "Beijing online" diffusait des romans sans l'autorisation des auteurs. Les six auteurs, très célèbres en Chine, ont obtenu des dommages et intérêts compris entre 720 et 13 000 yuans (860 e...

Le site "Beijing online" diffusait des romans sans l'autorisation des auteurs. Les six auteurs, très célèbres en Chine, ont obtenu des dommages et intérêts compris entre 720 et 13 000 yuans (860 et 1 570 dollars). Le site devra également cesser de diffuser les oeuvres et présenter des excuses aux auteurs. Depuis quelques mois, les violations des droits du copyright sur Internet en Chine explosent, tandis que le nombre d'abonnés a doublé en six mois atteignant actuellement 4 millions d'abonnés. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)