Télécom. Saisi le 22 avril par l'Association française des opérateurs privés de télécommunications (Afopt), le Conseil de la concurrence a décidé hier de suspendre l'offre tarifaire Internet destin...

Télécom. Saisi le 22 avril par l'Association française des opérateurs privés de télécommunications (Afopt), le Conseil de la concurrence a décidé hier de suspendre l'offre tarifaire Internet destinée aux écoles et aux lycées de France Télécom, estimant que celle-ci pourrait "constituer un abus de position dominante". Bien que n'interdisant pas à l'opérateur de faire bénéficier les établissements scolaires de sa proposition tarifaire, le Conseil "lui enjoint préalablement d'éliminer l'apparente discrimination dont sont victimes les opérateurs privés de téléphonie longue distance, afin de leur permettre de formuler d'éventuelles offres concurrentes". Ayant donné son feu vert à l'offre tarifaire de France Télécom, le gouvernement avait pris cette décision contre l'avis de L'ART. (Les Echos - Le Figaro - Libération - La Tribune - 28/05/1998)