Le ministre français des Finances souhaite que la zone euro se dote d’un porte-parole sur la scène internationale. Cette fonction devrait, selon lui, être assumée à tour de rôle par les trois pays f...

Le ministre français des Finances souhaite que la zone euro se dote d’un porte-parole sur la scène internationale. Cette fonction devrait, selon lui, être assumée à tour de rôle par les trois pays fondateurs de l’Euro qui siègent aussi au G7 (France, Allemagne, Italie). Ce sujet sera au centre de l’Euro 11 qui se tient vendredi à Vienne. (Les Echos - 23/09/1998)