A L’Atelier, nous recevons parfois l’Info, la vraie, dans toute sa splendeur. La nouvelle ? Dora Links a grandi ! Pour ceux qui ne suivent pas encore le désormais célèbre dessin animé pour enfants de maternelle, la société Mattel sort sa toute dernière poupée Dora l’Exploratrice. Pour les enfants de cinq à huit ans cette fois-ci, avec ses accessoires etc.
Dora paraît maintenant plus âgée, et elle a le droit à son site Internet www.doralinks.com.
La poupée est également interactive et peut être connectée à un ordinateur à l’aide de sa prise USB. Lorsqu’un changement s’effectue online, il se répercute sur l’apparence physique du jouet (couleur des cheveux, bijoux…). Celui-ci émet des alertes à chaque nouvelle aventure ajoutée en ligne.

Un bon point. Parce que bon, à part tenter de s’évader du bac à sable de temps en temps, il n’existait pas d’aventure très folichonnes pour les bambins. Je tire ces conclusions de mes nombreuses expériences télévisuelles avec ma nièce qui a maintenant 5 ans. Les créateurs de l’exploratrice semblent avoir le sens des valeurs primordiales. Grâce à eux maintenant, je sais au moins que "Chipeur" doit arrêter de chiper.
Sinon, Dora a également quatre nouveaux amis, et des vrais. Il faut alors espérer qu’elle arrête de parler à son sac à dos ou à des singes multicolores.

Rédigé par Jonathan Seu