Aurons-nous demain des marchés pétroliers cotés en euros ? Y aura-t-il double affichage en euros dans les stations service ? Le président de l'Union française des industries pétrolières est formel...

Aurons-nous demain des marchés pétroliers cotés en euros ? Y aura-t-il double affichage en euros dans les stations service ?

Le président de l'Union française des industries pétrolières est formel : l'arrivée de l'euro va rendre le problème de la fiscalité sur les produits pétroliers en France, l'une des plus élevées d'Europe, de plus en plus brûlant. Président Europe du groupe BP-Amoco, Michel de Fabiani affirme que l'avenir de l'euro dépend des pays producteurs. (Une page - Les Echos - 21/01/1999)