Certains jours, le téléphone - iPhone ou smartphone, à clavier ou à touches, peu importe -, on le passerait bien par la fenêtre. Car c’est un fait, à certains moments lorsqu’on est au téléphone ou une personne de notre entourage, il devient difficile, voire impossible de fixer son attention sur autre chose que sur la voix qui découle de cette conversation voulue ou subie.

Pourquoi? Alors non, vous ne souffrez de rien et non, ça ne dépend pas… enfin pas toujours de la personne que vous avez au téléphone ou de la voix plus ou moins aiguë de la personne à côté de vous. Selon le journal « Psychological Science », il s’agit tout bonnement du fait que lorsqu’une conversation ne stimule qu’une seule oreille, elle devient ‘beaucoup’ plus distrayante. En d’autres termes, entendre que d’un côté perturbe l’attention que l’on pourrait porter à d’autres tâches. Petite parenthèse : que l’on soit un homme ou une femme !

Dès lors, on a tout compris : dans le bus, on se met face à quelqu’un qui téléphone – histoire d’entendre des deux oreilles -. Dans la rue, on ouvre bien grand ses oreilles pour bien entendre des deux côtés. Et pour faire court, on les bouche... tout simplement !

Rédigé par Joy Cordier