patron d'Intel, en 1996, 64 % des transactions commerciales sur Internet étaient des transactions inter-entreprises, 36 % seulement correspondaient à des achats de consommateurs. Malgré le recours d...

patron d'Intel, en 1996, 64 % des transactions commerciales sur Internet étaient des transactions inter-entreprises, 36 % seulement correspondaient à des achats de consommateurs. Malgré le recours de plus en plus important à Internet par les utilisateurs individuels, il estime que 79 % des transactions sur le réseau s'effectueront entre entreprises d'ici 2002. Pour Jim Barksdale, le patron de Netscape, le réseau est le moyen idéal de réduction des "frictions commerciales" comme les coûts liés au rapprochement de l'offre et de la demande, le marketing et la facturation. Pour lui, l'essentiel des achats de fournitures sur catalogue par les entreprises américaines se traitera sur Internet. Aujourd'hui, 300 milliards de produits sont offerts sur catalogue aux entreprises. Louis Gerstner, le patron d'IBM, souligne, quant à lui, que les entreprises se dotant d'un "extranet" ne peuvent que réaliser des économies considérables. Pour le moment, ce sont surtout les sociétés informatiques qui profitent le plus des extranets, comme la société Cisco Systems, leader dans le domaine de l'équipement de réseaux informatiques qui réalise 40 % de ses 42 milliards de F de chiffre d'affaires sur Internet. (Le Figaro - 28/11/1997)