Il y a quelques temps, en longeant la plage de la Baule, j'ai aperçu sur le sable un vieil homme chenu qui portait casque et détecteur de métal, à la recherche de bijoux, pièces, mines, porte-avions, bref, à la recherche de trésors enfouis sous le sable. Forcement, une petite moquerie s'est formée dans mon cerveau et un sourire en coin s'est logé près de ma bouche.
Pour éviter que d'autres mûrs aventuriers du métal ne connaissent eux aussi les sarcasmes de méchants plus-que-trentenaires, Hammacher Schlemmer s'est fendu d'un nouveau produit. Ceux-ci commercialisent - en sus de tous les autres "cadeaux inattendus" - un détecteur de métal invisible. Ou, pour être plus précis et plus juste, logé dans la chaussure.
"The Metal Detecting Sandals" contiennent une bobine de cuivre, bobine alimentée par une batterie attachée au mollet par un élastique. Là où le prospecteur est encore repérable c'est quand un objet ensablé fait dévier le champ magnétique. Dans ce cas, le porteur est alerté soit par des diodes rouges soit par une vibration.

Rédigé par Renaud Edouard-Baraud
Directeur général de L'Atelier BNP Paribas Asia