Le réseau social « mémorialise » le profil de ses membres passés de vie à trépas... Facebook devient un lieu de recueillement virtuel...

Facebook fait dans le mémorial virtuel

Le livre des visages réunis plus de 500 millions d’utilisateurs actifs dans le monde dont 17 millions en France. Mais certains membres manquent à l’appel, devenus inactifs et pour cause… ils sont passés de vie à trépas. Que faire de leurs profils ?

Depuis longtemps, il est possible de déposer un cadeau, des fleurs ou bien un gâteau sur le mur d’un ami pour lui souhaiter son anniversaire… mais depuis octobre 2009, Facebook a rendu également possible le post de chrysanthème ou de bougie en cas de décès. Mais surtout, le réseau social « mémorialise » le profil du défunt qui devient un lieu de recueillement virtuel. Il efface les traces, messages et photos laissés par le disparu sur le profil de ses amis, retirant ainsi des souvenirs inestimables aux proches.

Evocation de souvenirs au travers des albums photos et vidéos, registre de condoléances, commémoration de l’anniversaire du décès d’un ami figés sur la toile.

L’écrit peut être un exutoire mais il grave aussi les mots et est donc la mémoire des souffrances vécues … Une manière de rester connecté au drame pour l’éternité…

Rédigé par Claire Cavret
Social Media Manager