Prospective

Financer des projets sociaux en réparant des ordinateurs usagés

  • 04 Jan
    2018
  • 2 min

La start-up lyonnaise WeeeFund se donne pour mission de financer des projets à portée sociale grâce au traitement de déchets électroniques.

L'obsolescence programmée, qui consiste à volontairement réduire la durée de vie d'un produit pour pousser à la consommation, est un fléau tant sur le point matériel, social, qu'écologique. Aujourd'hui, de nouvelles façons de penser l'économie, plus circulaires et responsables, entendent contrer ce paradigme en rallongeant la durée de vie des produits et en favorisant la réparation plutôt que le gaspillage. Dans le monde, près de 44,7 millions de tonnes de déchets électroniques s'amassent chaque année, soit l'équivalent de 1 400 kilogrammes par seconde. En France, c'est environ 1,4 millions de déchets électroniques qui, tous les ans, partent à la poubelle. Car seulement 20% d'entre eux sont recyclés. Aussi, la jeune pousse lyonnaise WeeeFund s'inscrit dans ces circuits courts éco-responsables, en ce qu'elle entend réparer les ordinateurs usagés des entreprises pour financer des projets à portée sociale. C'est ce qu'on appelle le « wastefunding ». Cela permet aux entreprises de renforcer leur responsabilité sociale en donnant davantage de sens à ses actions. Encore, en recyclant ses déchets électroniques, l'entreprise permet de financer des projets sociaux identifiés en amont par la start-up et de participer, donc, à l'amélioration de l'accès à l'éducation par l'informatique. Car de nombreux projets portés par WeeeFund visent en effet à réemployer le matériel informatique pour permettre l'éducation de tous. Quant on sait que les ordinateurs et autres produits électroniques contiennent des produits hautement toxiques et polluants comme le PBC, la question de leur recyclage devient essentielle. D'autant que ces déchets peuvent servir de nouveaux débouchés, notamment par la revente ou le reconditionnement des produits ou des pièces détachées. Un moyen d'être à la fois éco-responsable, économiquement efficient et surtout, de rajouter une pierre à cet édifice géant qui fera que le monde de demain, celui de nos enfants, sera meilleur que celui d'aujourd'hui.

Rédigé par Théo Roux