Prospective

FoodCloud redistribue les invendus des commerçants aux associations

  • 26 Avr
    2018
  • 2 min

Au Dublin Tech Summit 2018, l'entreprise sociale FoodCloud est venue présenter sa solution qui ambitionne d'endiguer le gaspillage alimentaire en le reversant à ceux qui en ont le plus besoin.

En Angleterre, chaque année, près de 10 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées, si l'on en croit l'organisation WRAP (Waste and Resources Action program). Et ce chiffre atteindrait plus de 88 millions de tonnes dans l'Union Européenne. Il convient donc de mesurer l'urgence quant à repenser nos systèmes économiques basés sur la surproduction, la surconsommation et donc nécessairement sur le gaspillage. Dans le même temps, la faim grandit au Royaume-Uni depuis 2012, malgré l'implantation de la banque alimentaire à Londres. Les différentes politiques d'austérité et l'ultra-libéralisme économique ont accrût les inégalités et la pauvreté. Selon le dernier rapport de l'UNICEF, près de 4 millions d'enfants seraient considérés comme étant sous le seuil de pauvreté, dont 20% d'entre eux en insécurité alimentaire. Le désengagement des Etats sur ces questions laisse les associations souvent désarmées pour faire face au besoin croissant des populations.

Face à la dangerosité de cette situation, l'entreprise sociale et solidaire FoodCloud s'est donnée pour mission de redistribuer les invendus des commerçants partenaires aux associations caritatives, qui peinent, le plus souvent, à récolter des denrées alimentaires. Grâce à un scanner de QR code installé en magasin ou à l'application smartphone dédiée, le "retailer" peut prévenir, directement et en temps réel grâce à une approche orientée données, une association caritative locale pour collecter des produits destinés à être jetés. Plus encore et à plus grande échelle, l'entreprise a lancé FoodCloud Hubs afin de collecter la surproduction des grosses manufactures et des gros producteurs directement dans leurs locaux pour ensuite les répartir et les redistribuer équitablement aux associations partenaires. Depuis leur création, l'entreprise peut se réjouir d'avoir réussi à sauver 28 millions de repas, soit 28 repas par minute, auprès de 7500 associations au Royaume-Uni et en Irlande. Ce circuit solidaire a aussi permis d'économiser 41121 tonnes de CO2 pour la planète et 38,5 millions d'euros pour les organisations caritatives partenaires. Un bilan déjà impressionnant. D'ailleurs, l'entreprise à été lauréate de prestigieux prix comme le Digital Impact Award en 2017 ou encore le Seeds & Chips Visionary Award en 2016

Rédigé par Théo Roux