Lundi prochain, le gouvernement nommera l'actuel président de la Cité des Sciences et de l'Industrie, ancien directeur général des télécommunications connu comme le "père du Minitel" Gérard Théry "m...

Lundi prochain, le gouvernement nommera l'actuel président de la Cité des Sciences et de l'Industrie, ancien directeur général des télécommunications connu comme le "père du Minitel" Gérard Théry "monsieur An 2000". Sa mission sera de "sensibiliser"' les entreprises, particulièrement les PME et les administrations. En effet, les collectivités locales, les PME, surtout les administrations sont montrées du doigt pour leur retard "tandis que les secteurs marchands au premier rang desquels les grandes entreprises privées du secteur de la finance, puis de l'industrie et de la distribution ont réagi plus rapidement". Non seulement les systèmes informatiques traditionnels vont devoir être modifiés, mais aussi tous les équipements fonctionnant à l'aide de logiciels mesurant le temps , depuis les autocommutateurs jusqu'aux avions, en passant par les ascenseurs, les systèmes de signalisation routière, les appareils médicaux ... Selon certains, la nomination d'un "monsieur An 2000" arrive bien tard et il pourrait avoir la lourde tâche de gérer les priorités. (Les Echos - 19/02/1998)