favorables à l'euro et à son entrée en vigueur dès 1999. Le groupe immobilier britannique Healey and Baker vient de réaliser un sondage auprès de 513 entreprises choisies dans les 15 000 principales...

favorables à l'euro et à son entrée en vigueur dès 1999. Le groupe immobilier britannique Healey and Baker vient de réaliser un sondage auprès de 513 entreprises choisies dans les 15 000 principales en Europe. Pour 64 % des chefs d'entreprise interrogés, l'adhésion ou non d'un pays dès cette date n'influera que marginalement sur leur projet de s'y installer, pour 24 % cela aurait un effet négatif et pour 6 % très négatif. Si 75 % d'entre eux estiment que l'Union monétaire sera positive pour leur entreprise, 3 % jugent qu'elle aura un effet négatif et 21 % l'estiment sans effet. La date favorite d'adhésion à l'euro est pour 70 %, 1999, la date de naissance officielle de l'UEM. 19 % se satisferaient d'un report jusqu'à 2001, 9 % seulement voudraient attendre davantage. (Les Echos - 03/11/1997)