Depuis plus d'une semaine en Inde, je suis surpris par le nombre de cybercafés et par la qualité du réseau. J'écris d'ailleurs ce blog depuis un Blackberry dans un train en direction du Cachemire. Alors, pourquoi poser la question de la fracture numérique alors qu'Internet est virtuellement accessible partout ? De ce que j ai pu voir, cette accessibilité au monde est loin des problématiques des gens. Pourquoi consommer en ligne ou changer son statut Facebook alors que beaucoup sont dans la rue ? Réduire la fracture numérique c'est bien, mais il y a beaucoup à faire avant.

Rédigé par Alexis Toulon