L'administration américaine vient en effet de publier sur Internet un document sur la gestion internationale du Web. Pour répondre à cette consultation, Washington n'a laissé que trente jours aux "p...

L'administration américaine vient en effet de publier sur Internet un document sur la gestion internationale du Web. Pour répondre à cette consultation, Washington n'a laissé que trente jours aux "parties intéressées". Craignant que les Etats membres de l'Union ne répondent en ordre dispersé, la Commission européenne s'est saisie de l'affaire. (L'Express - 26/02/1998)