Mathilde n'aime pas trop la représentation des statistiques criminelles dans des cartes 2.0, pourtant du plus bel effet, et très importantes pour que les milices nos amies puissent agir pour le bien des citoyens. Ce qui me rappelle une jolie chanson des années 80, qui disait : je suis un tonton macoute, tonton macoute, suivait ensuite une histoire de dissidents torturés avec des couteaux de commando. Précision, ce morceau des Fils de joie était un manifeste contre la milice des Duvallier.

Bref, Mathilde va aimer le système d'enregistrement électronique préalable aux voyages aux USA (merci au Atelier North America pour l'info). Moi ce que j'ai aimé, c'est la petite fenêtre très Windows 2000 qui s'ouvre quand on arrive sur le site. Donc je partage mon bonheur.

Rédigé par Renaud Edouard-Baraud
Directeur général de L'Atelier BNP Paribas Asia