Prospective

L’IA aide la NASA à percer les mystères de l’espace

  • 23 Août
    2017
  • 2 min

L’intelligence artificielle permet à la NASA de repousser les frontières de la connaissance de l’espace.


Alors que les États-Unis viennent d’assister à leur première éclipse totale depuis 26 ans, la NASA collabore avec l’univers de la Tech pour mieux comprendre ce type de phénomènes, et l’espace en général. L’accélérateur « Frontier Development Lab », lancé en collaboration avec le SETI Institute rapproche en effet des spécialistes de l’astronomie avec des experts du machine learning, pour la deuxième année consécutive. Des exemples des projets menés au cours de ce programme de huit semaines ont récemment été présentés. L’un d’eux consiste à identifier rapidement les débris que les comètes sèment sur leur passage, pour repérer le plus vite possible celles, même distantes, qui risquent d’entrer en collision avec la Terre. Et ce, grâce aux algorithmes de machine learning. Un autre groupe s’est employé à cartographier la Lune. Leur système utilise Nervana, l’outil de deep learning d’Intel. Grâce à la collecte massive de données, l’équipe aidée de l’intelligence artificielle a amélioré la résolution de cartes du satellite. En une minute, ils peuvent réaliser une tâche qui prend deux à trois heures à l’homme. Plus de 98% du temps, les images sont classifiées par l’IA comme elles le sont par l’humain. C’est cinq fois plus que par les précédents systèmes d’analyse. De quoi faciliter, voire accélérer, la conquête de l’espace.


Rédigé par Sophia Qadiri