jusqu'à la mise en place de l'euro, soutenue par la Commission européenne, Sarlat est la première municipalité à expérimenter le double affichage des prix en francs et en euros. Pour déterminer les ...

jusqu'à la mise en place de l'euro, soutenue par la Commission européenne, Sarlat est la première municipalité à expérimenter le double affichage des prix en francs et en euros. Pour déterminer les problèmes pratiques qui se poseront, particulièrement au cours des quelques mois de la période de transition où cohabiteront euro et franc français, Sarlat servira de valeur test pour les autorités de Bruxelles et le Parlement européen. L'association Les Coups de coeur a fourni gratuitement aux commerçants de la ville quatre catégories d'étiquettes, à charge pour eux d'apposer le format le plus adapté à leur commerce. Le cours retenu pour un euro est de 6,50 F. Comme l'indique le maire de la ville, Jean-Jacques de Peretti "dans un pays où l'on parle encore beaucoup en anciens francs, l'euro est une prouesse. Il est très important de créer un état d'esprit". Pour l'heure, les interrogations des Sarlatais portent surtout sur la question des arrondis et de leur influence sur la politique de prix. (Les Echos - 28/10/1997)