Qui ne s’est pas déjà retrouvé perplexe devant ces panneaux urbains qui n’ont d’indicateur que le nom ? Une vague allure de girouette, pointant une direction avec la conviction d’un Normand : « C’est p’têt ben par là. Ou p’têt ben pas ». Du coup on se retrouve avec un compas à essayer de deviner la route à prendre. Et, évidemment, on se trompe.

Mais tout ça, c’est terminé. Une jeune designer coréenne, Jiae Kwon, a mis au point le Map-Hole. C’est à dire un panneau circulaire posé au sol, et conçu pour guider les piétons de manière beaucoup plus intuitive. Il fournit un point de départ et fournit les informations exactes concernant la distance à parcourir et le temps de marche nécessaire pour atteindre les différents points d’intérêt.

Son design a été conçu en s’inspirant directement... des jeux vidéos. Les jeux de rôle massivement multijoueur consistent en effet un objet d’étude intéressant. Les joueurs y dirigent un personnage, majoritairement à pied et doivent se repérer dans des univers gigantesques aussi bien que dans des cartes plus petites, et qui changent sans cesse.

Rédigé par Nathanaël Vittrant