Prospective

Des panneaux solaires qui fonctionnent même quand il pleut

  • 26 Avr
    2018
  • 2 min

Des chercheurs chinois ont inventé des cellules photovoltaïques nouvelle génération qui utilisent l'énergie des gouttes de pluie. Une véritable révolution qui maximise l'efficacité du solaire.

Une équipe de chercheurs du département d'ingénierie chimique de l'Université de Soochow près de Shangaï, a conçu un panneau solaire hybride qui génère de l'énergie en se servant de la force mécanique de la pluie qui tombe. Lorsque les gouttes percutent le panneau, leur faible impact active un nanogénérateur - c'est à dire un dispositif capable de convertir l'énergie mécanique produite par un changement physique à petite échelle. Ce dernier fait alors se frotter entre eux deux matériaux, et c'est ce frottement "électrostatique" qui génère de l'électricité en toute petite quantité. Additionnée par le nombre de gouttes que peut contenir une averse, l'énergie produite est alors suffisante pour faire fonctionner un panneau solaire, même quand le ciel est particulièrement nuageux et l'ensoleillement très faible. Cette technologie, baptisée Teng, n'est pas tout à fait nouvelle : elle est utilisée depuis peu dans l'industrie automobile pour tirer partie de la friction des pneus sur la route afin de recharger les motorisations électriques. C'est la première fois qu'elle est appliquée avec succès aux énergies renouvelables. Grâce à cette innovation, le principal problème du solaire - c'est à dire un usage à temps partiel uniquement quand le soleil brille - est en passe d'être résolu. De quoi pouvoir généraliser désormais la bonne parole photovoltaïque partout dans le monde, même dans des régions ou l'ensoleillement n'est jamais optimal.  

Rédigé par Arnaud Pagès