Internet devient un médium de choix pour la sphère politique. Les toutes récentes élections présidentielles outre-Atlantique ont une fois de plus démontré la tendance : les candidats se sont...

Internet devient un médium de choix pour la sphère politique. Les toutes récentes élections présidentielles outre-Atlantique ont une fois de plus démontré la tendance : les candidats se sont déchaîné sur leurs sites web, les étrangers ont pu voter électroniquement, les blogs des électeurs se sont imposés dans le paysage médiatique des scrutins, etc.

Cette semaine, c'est le parti socialiste français qui se lance dans un nouvel exercice : un chat de 24 heures entre ses représentants et les électeurs. La mission de cette session spéciale : convaincre les internautes militants de dire "oui" à la Constitution européenne.

Pour ce faire, les chatteurs que sont Mario Soarès (fondateur du Parti socialiste portugais), Martin Schultz (président du groupe PSE au Parlement européen), François Hollande, Dominique Strauss-Kahn, Martine Aubry, Bertrand Delanoë, Jean-Marc Ayrault, Jack Lang, Pierre Mauroy, Robert Badinter, etc. se relaieront pour répondre aux questions des internautes sur le site www.ouisocialiste.net .

Le compte à rebours pour convaincre un maximum de militants a été lancé ce jour à 12h et il s'achèvera mardi à 20 heures.

(Atelier groupe BNP Paribas - 29/11/2004)