Prospective

La première université américaine qui délivre un diplôme en intelligence artificielle

  • 16 Mai
    2018
  • 2 min

Le cursus mettra l'accent sur le traitement des masses de données, ainsi que sur l'usage de la technologie au service du bien commun.

À compter de la rentrée prochaine, l'Université Carnegie Mellon deviendra, à travers son école en sciences de l'informatique, la toute première université américaine à proposer un diplôme en intelligence artificielle. Cette discipline connaît aujourd'hui une effervescence sans précédent, marquée par de nombreuses réalisations et une large couverture médiatique. Les individus dotés d'une expertise dans le domaine sont ainsi très recherchés par les entreprises, et les étudiants sont toujours plus nombreux à vouloir étudier l'IA. Le cursus sera focalisé sur l'exploitation de larges jeux de données pour assister la prise de décision, une dimension clef pour la robotique, les voitures autonomes ou encore les algorithmes employés dans la finance. L'accent sera également mis sur l'éthique de l'IA et son usage pour le bien commun, avec des applications dans les transports, la santé ou encore l'éducation. Le fait que l'Université Carnegie Mellon fasse figure de pionnière dans ce domaine n'a rien d’étonnant, tant l'établissement a de longue date joué un rôle majeur dans la recherche sur l'IA. En 1956, c'est entre ces murs que le tout premier programme informatique a été rédigé. Deux ans plus tard, l'établissement créait le premier cursus universitaire en sciences de l'informatique. Voitures autonomes, reconnaissance faciale et traitement du langage sont autant de domaines que les chercheurs de l'Université ont largement contribué à faire avancer.

Rédigé par Guillaume Renouard