"Ce qui est affirmé sans preuve, peut être nié sans preuve", disait  Euclide. On peut lui faire confiance : il est tout de même considéré comme un des créateurs des mathématiques modernes. Certes, il devait tout de même lui arriver de dire des âneries, mais passons. La preuve passionne aussi les foules, deux millénaires après Euclide. Surtout les foules mobinautes, qui du fait de cet adjectif possèdent un appareil photo et, il le faut pour que la suite se tienne, d'un mobile doté d'un appareil photo intégré.
Car maintenant, un upload de photo pris avec l'aide d'un Cmos, et zou sur des serveurs, et zou la belle preuve que voilà messieurs les policiers. Il existe en France Coda system (merci JF), L'Atelier vous avait également parlé de My Mobile Witness. Et voilà qu'arrive un troisième, eProoft. Le truc est donc de prendre des photos sur mobile et d'uploader. Euh en fait, pas tout à fait. Le tout est d'uploader des photos de son inventaire perso ou pro, mais depuis n'importe quoi (PC, Mac, Minitel) et de les envoyer au prestataire. Si c'est pas un sujet survendu, ça...

Rédigé par Renaud Edouard-Baraud
Directeur général de L'Atelier BNP Paribas Asia