Prospective

Des processeurs d'IA s'inspirent du cerveau humain

  • 08 Fev
    2018
  • 2 min

L'informatique neuromorphique vise à s'inspirer du fonctionnement du cerveau humain pour fabriquer de nouveaux processeurs d'intelligence artificielle.

Que ce soit pour conduire une voiture autonome, identifier les différents éléments d'une image ou jouer au jeu de go, l'intelligence artificielle nécessite un matériel puissant pour fonctionner. Nous utilisons aujourd'hui majoritairement des processeurs de cartes graphiques, adaptés pour l'usage d'algorithmes d'intelligence artificielle. L'entreprise Nvidia, qui fabriquait à l'origine des processeurs pour jeux vidéo, est aujourd'hui leader du marché. Mais certaines entreprises pensent que l'on peut être plus efficace avec des puces spécialisées. L'une des tendances émergentes, l'informatique neuromorphique, vise à s'inspirer du fonctionnement du cerveau humain pour fabriquer de nouveaux processeurs d'intelligence artificielle. Plusieurs acteurs explorent actuellement ce domaine : Intel, avec la puce Loihi ; Apple, avec la puce A11 Bionic ; ou encore Google, qui a conçu un processeur inspiré par son logiciel AlphaGo, non disponible à la vente. La Chine investit également à tour de bras : des chercheurs ont récemment mis au point la puce Thinker, conçue pour la reconnaissance d'images, et le gouvernement souhaite produire massivement des puces neuromorphiques d'ici 2020.

Rédigé par Guillaume Renouard