Ce projet visait à doter tous les citoyens et citoyennes qui le souhaitaient d'une adresse électronique permanente. Mené tout d'abord dans deux régions du Québec (Baie-Corneau et Montréal), ce proje...

Ce projet visait à doter tous les citoyens et citoyennes qui le souhaitaient d'une adresse électronique permanente. Mené tout d'abord dans deux régions du Québec (Baie-Corneau et Montréal), ce projet devait s'étendre sur l'ensemble du territoire. Toutetois, après cinq mois, le projet pilote n'avait attiré que 1 800 participants. Ce projet de courrier électronique avait été lancé en mai 1999. Or selon le ministre délégué à l'Autoroute de l'information et aux Services gouvernementaux, David Cliche, "le coût du projet courrier.qc.ca est estimé à 1 655 000 dollars dont 528 000 dollars provenant du Fonds de l'autoroute de l'information. (...) La mise en place d'un service public de gestion d'adresses de courrier électronique et de courriel pourrait coûter jusqu'à 30 millions de dollars cette année". Courrier.qc.ca ne pouvant déboucher sur un service permanent pour des raisons économiques selon le gouvernement, le projet prend fin officiellement le 14 mai pour les usagers actuels. Les serveurs de courrier seront maintenus en activité jusqu'au 29 mai. Cette information est tirée des Chroniques de Cybérie du 9/05/2000 (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 10/05/2000)