La Banque de France détruira en 2002, le plus rapidement possible, les billets en francs périmés “24 heures sur 24”. L’idée de stocker les billets n’a pas été retenue au cas où la France déciderait ...

La Banque de France détruira en 2002, le plus rapidement possible, les billets en francs périmés “24 heures sur 24”. L’idée de stocker les billets n’a pas été retenue au cas où la France déciderait de sortir un jour de l’euro et de rétablir le franc.

Selon une étude d’Harris pour la compagnie internationale de courrier UPS menée auprès de 1 500 responsables d’entreprise dans sept pays européens, 44 % seulement d’entre eux pensent que leur société connaîtra une amélioration de sa situation financière avec l’euro, contre 63 % il y a un an. En revanche, 63 % estiment qu’à long terme l’euro remplacera le dollar en tant que plus importante devise. (Libération 17/12/1998)