Les nouvelles technologies peuvent réaliser des prouesses. A l’image du plateau virtuel "Element" conçu par l’Institut Technologique de Melbourne, pour l’éducation musculaire d’enfants handicapés. "En effectuant des jeux de mouvements avec l’écran tactile, un enfant paralysé d’une main a réussi pour la première fois de sa vie à ouvrir une porte", confie le Dr Green de l’université de Tel Aviv. Il est également parvenu à exécuter d’autres mouvements basiques mais nécessaires pour la vie quotidienne, comme de boutonner un pull. 
 
Pour ce médecin, l’utilisation du plateau virtuel promet de rendre les séances de kinésithérapie beaucoup plus attractives : "J’ai travaillé avec des enfants handicapés pendant plus de 20 ans et beaucoup d’entre eux sont fatigués par leurs thérapies. Alors qu'avec "Element", les enfants sont plus enthousiastes à réaliser des exercices qu’ils savent douloureux". A l’avenir, le Dr Green espère pouvoir réaliser les séances à distance avec les enfants isolés géographiquement. Il leur faudra simplement posséder ce dispositif tactile à domicile.