C'est le retour des freaks... Non, je ne vous parle pas homme tronc, bossus et autres hommes éléphants, mais tout simplement d'herpès. Si l'on en croit les fondateurs du site Twocan, les personnes affectées par ce virus sont les nouveaux monstres mis au ban de la société et qui ne peuvent rencontrer d'âme sœur qu'elle aussi contaminée. D'où la nécessité de créer pour eux un site de rencontre afin, est-il précisé dans le communiqué, "d'aider des millions de gens souffrant du HSV2" (sic). Des millions ? Oui. Selon ces bons samaritains, entre 50 et 70 millions de personnes seraient affectées aux Etats-Unis. Je veux bien qu'on parle de transversalité, mais il faudrait dire aux fondateurs de réseaux sociaux que la notion de communauté a tout de même ses limites...
En tout cas, pour ceux qui voudraient revivre la Belle et la Bête version Activir, c'est l'occasion de snober le bien conventionnel site de rencontre pour gens beaux Attractive World, pour aller errer du côté de ceux marqués de cette lettre écarlate qui aurait fait les choux gras d'Hawthorne.
Pour conclure, j'en profite pour rappeler que France 2 rediffusera en mai trois films de Tod Browning, dont Freaks. Il fallait bien que ce post serve à quelque chose...

Rédigé par Mathilde Cristiani
Head of Media