Lors du sommet européen de Cologne mercredi, la Commission européenne s'est inquiété des risques de dysfonctionnements des services publics consécutifs au bogue de l'an 2000, et plus particulièrem...

Lors du sommet européen de Cologne mercredi, la Commission européenne s'est inquiété des risques de dysfonctionnements des services publics consécutifs au bogue de l'an 2000, et plus particulièrement des risques d'accidents pouvant survenir sur les sites nucléaires de l'ex-URSS. Dans un rapport remis aux dirigeants européens, elle souligne son manque de confiance dans la capacité des pays de l'Est à avoir pris les dispositions nécessaires pour prévenir les problèmes informatiques liés au bogue de l'an 2000. Le rapport de la Commission décrit aussi les dysfonctionnements pouvant survenir dans les infrastructures publiques à l'intérieur même des frontières de l'UE. (Information ZDNet France du 5/06/1999 parue dans Yahoo ! France)