Prospective

Le robot RAPID aidera les agriculteurs à pallier le manque d'eau et de main d'oeuvre

  • 18 Avr
    2018
  • 2 min

Le robot RAPID consiste en un système d’irrigation qui nécessite très peu d’intervention humaine. Deux atouts précieux dans une Californie parfois aride où la main d’oeuvre est rare et chère.

Robots et drones facilitent de plus en plus le travail des agriculteurs. Ils sont désherbants, pulvérisateur d’herbicide avec précision ou garants de la qualité de l’eau et automatisent souvent les tâches répétitives... mais pas seulement. RAPID, pour Robot-Assisted Precision Irrigation Delivery, (autrement dit : livraison d’irrigation de précision, assistée par robots), a surtout vocation à distiller l’eau avec justesse, à la fois pour l’économiser et s’assurer d’en délivrer la quantité nécessaire. Une technologie utile puisque d’après l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO en anglais), 70% des prélèvements d’eau douce sont aujourd’hui utilisées pour le secteur agricole. Gaspiller moins d’eau est d’autant plus important dans les régions en stress hydrique, comme peut parfois l’être la Californie. Ce qui explique que l'on retrouve des chercheurs des universités du Golden State à l’origine du projet RAPID. 

Grâce à une bourse d’un million de dollars allouée par le Ministère américain de l’Agriculture, l’équipe de scientifiques menée par le professeur Stefano Carpin teste un procédé monté sur un robot roulant. Aujourd'hui les systèmes d'irrigation délivrent la même quantité d'eau dans tout le champ, bien que le niveau d'humidité du sol ne soit pas forcément le même sur l'ensemble d'une parcelle. Les données collectées par drones ou images satellitaires notamment apportent pourtant un degré d'information plus granulaire. Auquel le robot RAPID sait s'adapter, pour une plus grande efficacité.

Le projet sera d'abord lancé dans les vignobles de Californie avant d'être étendu à d'autres types de cultures. Et pourra servir à mieux produire de quoi nourrir une population mondiale en pleine croissance. D'après l'ONU, 9,8 milliards d'habitants peupleront la planète en 2050.

Rédigé par Sophia Qadiri