Dans le cadre d’un projet de réorganisation des transports de Londres (métro et bus) grace à un nouveau système de collecte des fonds et de vente de billets utilisant la technologie de la carte à pu...

Dans le cadre d’un projet de réorganisation des transports de Londres (métro et bus) grace à un nouveau système de collecte des fonds et de vente de billets utilisant la technologie de la carte à puce, SchlumbergerSema, division de Schlumberger Limited, vient de signer un contrat avec Electronic Data Systems (EDS), membre du consortium TranSys, portant sur la fourniture de cartes à puce sans contact. Plus de deux millions de cartes à puce sans contact Easyflow seront fournis par SchlumbergerSema entre 2002 et 2004. Les cartes sans contact permettent de fluidifier le trafic. En effet, tous les détails du trajet peuvent etre validés lors de la lecture de la carte sans que l’usager ait besoin de s’arreter et d’introduire son billet. Une fois émises, les cartes peuvent ensuite etre rechargées pour d’autres trajets. En outre, la sécurité intrinsèque de la carte à puce défie toute tentative de contrefaçon ou de clonage. Les opérateurs de transport dans toutes les capitales européennes observent avec attention cette innovation lancée par le consortium TranSys. Elle donnera en effet la tendance et servira de référence pour tous les programmes similaires des autres pays. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 10/01/2002)