Le morse, comme moyen de communication, existe encore. Et il permet maintenant de Tweeter.

La communication sur les réseaux sociaux était jusqu'ici trop aisée. Il ne suffisait que d'utiliser un clavier, qu'elle que soit sa forme, et de rentrer les lettres de son choix afin de former des phrases.

Un groupe d'inventeurs français, les morphogénistes, présent hier à l'occasion de la semaine digitale de Bordeaux, ont donc eu l'idée quelque peu étrange de complexifier les moyens de communications entre utilisateurs de réseaux sociaux. Dorénavant, utiliser Tweeter demandera de connaître le morse sur le bout des doigts.

Car en effet, ceux-ci ont créé un outil, le dénommé Tweetographe, qui, constitué d'un petit manipulateur morse lui-même raccordé à un ordinateur, permet de communiquer en morse le message désiré. L'information est alors transmise sous forme de son à un ordinateur. Celui-ci traduit ensuite les données sous forme de langage binaire, qui apparaît finalement à l'écran en alphabet romain.

Rien de plus simple donc, et c'est le code morse signifiant "fin de transmission", comme en usage militaire, qui permet de mettre en ligne le tweet.

Le compte Tweeter dédié existe bien entendu, et les messages sont visibles (mais pas très lisibles!) en recherchant @tweetographe sur ce réseau social.

Rédigé par Guillaume Parodi
Rédacteur