Singapour va lever toutes les restrictions imposées jusqu'ici sur les investissements étrangers dans le capital des fournisseurs de services sur Internet. L'Autorité de réglementation des téléco...

Singapour va lever toutes les restrictions imposées jusqu'ici sur les investissements étrangers dans le capital des fournisseurs de services sur Internet. L'Autorité de réglementation des télécommunications de Singapour (TAS) précise que les investissements étrangers pourront détenir jusqu'à 100 % du capital d'un fournisseur local. Actuellement, il existe six fournisseurs de services sur Internet à Singapour.

En revanche, les autorités chinoises ont décidé que les investissements étrangers sur Internet n'étaient plus autorisés. Le porte-parole du ministère de l'industrie de l'information précise "pour l'instant aucun investissement n'est permis dans le secteur des services liés à l'Internet". Parallèlement, la Chine va ouvrir son secteur des télécommunications dans le cadre des concessions nécessaires pour adhérer à l'OMC. L'attitude du gouvernement a surpris les fournisseurs de services chinois qui n'ont pas été mis au courant. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)