Laisser tomber son portable sur une surface rigide de plus d'un mètre de haut ? "Suicide, it's a suicide"
Laisser son mobile avec des clefs dans un espace réduit type sac ? "Suicide, it's a suicide"
Laisser son engin communicant à portée d'un nain de moins de 3 ans ? "Suicide, it's a suicide"
Laisser tomber son bijou 3G dans des volumes essentiellement aqueux ? "Serial Killa" ? Non, plus vraiment.

Merci à Seal Shield (LLC) qui vient tout juste de sortir son SEAL CELL (TM et non ©, faut pas rigoler avec ça), aka le Waterproof Cell Phone.  Selon son concepteur, "ce produit est le premier téléphone cellulaire à être lavable et antimicrobien". Si par lavable, on entend des chutes dans des cuvettes, des oublis dans des maillots de bain, des générations de têtes en l'air vous disent merci, vous les gars et les filles de Seal Shield.

Bon, après, il faut bien avouer que je ne le trouve pas très beau.

Les caractéristiques techniques ? Euh, bon, je vous les donne telles que : "Dual SIM, Dual Holding Quad Band GSM compatible and features a 2.0 megapixel camera with video and torch light, GPRS, MMS, background noise elimination, walkie-talkie function, Bluetooth 2.0, GPS and a ruggedized touch screen"
* Snoop Doggy Dog / Doggystyle / Serial Killa

Rédigé par Renaud Edouard-Baraud
Directeur général de L'Atelier BNP Paribas Asia