Les techs au secours des soldats inconnus

Un soldat inconnu retrouve son nom grâce aux technologies - oh oh!

Il était une fois un soldat mort sur le champ de bataille. Oui, dans mes contes, on commence par le décès. C’est plus expéditif.
Toujours est-il que ce soldat resta sans sépulture un siècle durant. Un GI Joe dormant.

C’est en 2003 qu’est retrouvée sa dépouille sous un chantier de construction.

Les chercheurs, ses parrains, s’emparent du corps, pour lui redonner son identité. (Hé oui, le fameux soldat inconnu n’a pas la primeur de l’anonymat).

Ils créent alors à partir de ce qui reste du crâne des modélisations 3D de sa tête. Et s'allient avec l’artiste Christian Corbet pour une reconstruction « physique » du crâne.
Cette sculpture est alors photographiée. Photo qui est ensuite superposée aux clichés de soldats disparus. Deux clichés correspondent.

Pour trancher, et retrouver enfin le nom de notre fameux soldat, une analyse dentaire est alors effectuée. Indiquant qu’il a vécu à Dublin.
Et tadam, voilà notre soldat inconnu connu à nouveau.

C’est ainsi qu’on redonna son nom au soldat Thomas Lawless de Calgary, qui périt au combat, à Vimy, le 8 juin 1917 et fût enterré… 93 ans plus tard.

Merci, la technologie !

Rédigé par Lila Meghraoua
Journaliste/Productrice radio