Prospective

La technologie permet de ne plus en perdre une miette

  • 07 Nov
    2017
  • 2 min

New York s'apprête à récompenser les commerces qui mettent en oeuvre des initiatives pour freiner le gaspillage alimentaire. Les nouvelles technologies peuvent être un outil intéressant en la matière, efficace et rentable.

L'impact des déchets sur le réchauffement climatique serait sous-évalué, d'après un rapport commandité par Zéro Waste Europe. La gestion des déchets est en effet un axe majeur pour réduire l'empreinte carbone des hommes. Il est de mieux en mieux adressé par la smart city, grâce notamment à la technologie. Reste à convaincre professionnels et particuliers de mieux s'impliquer pour une meilleure gestion globale des déchets. La ville de New York a décidé de cibler les commerces d'abord. La Foundation for New York's Strongest, qui dépend de l'agence en charge de la propreté de la ville, vient ainsi d'annoncer la création d'une subvention pour récompenser les initiatives en matière de gestion des déchets ménagers. Les commerçants locaux qui parviendraient à freiner le gaspillage alimentaire pourraient en être bénéficiaires, et ils ont jusqu'au 8 janvier pour candidater. Des équipements pour le tri, des applications smartphone et autres technologies pour traquer les déchets, des méthodes – incitations, pénalités et formations – pour prévenir le gâchis ou encore des partenariats de commerces avec des associations pour organiser des dons ou un meilleur recyclage ou compostage, font partie des propositions que s'attend à recevoir la fondation. Les solutions dans le domaine sont non seulement multiples mais ont aussi de l'avenir. La jeune pousse britannique Winnow a récemment levé 7,4 millions de dollars de plus afin de développer sa technologie de cuisine intelligente pour réduire les déchets ménagers. Destiné à la restauration et à l'hôtellerie, le système de la start-up permet aux équipes d'indiquer quelle quantité de produit est jetée, des données qui une fois analysées permettront de réduire le gâchis. D'après Winnow, la nourriture jetée représenterait entre 5 et 20% de la nourriture achetée en terme de coût. Les restaurants et autres commerçants ont donc tout à gagner à être plus vigilants pour éviter le gaspillage alimentaire, pour l'environnement comme pour leur porte-monnaie.

Rédigé par Sophia Qadiri