Vous est-il déjà arrivé d'enjoliver votre CV ? Si vous répondez oui, vous faites partie des 8 % de candidats au moins assez honnêtes pour avouer avoir pris quelques libertés avec la vérité... Mais ce chiffre est bien en deçà de ce que les recruteurs observent : en effet, il semblerait que plus de la moitié des CV traités par les employeurs comportent au moins un arrangement avec la réalité... Des mensonges qui au moins dans la moitié des cas envoient les candidatures tronquées directement aux oubliettes des ressources humaines.

Quels sont les petits aménagements les plus fréquents ? On retrouve en première ligne les responsabilités gonflées, les compétences à rallonge, mais aussi les dates d'emploi quelque peu étendues dans le temps. Des informations pourtant de plus en plus faciles à vérifier, via la numérisation des données et Internet. Des moyens de contrôle qui n'effraient pas malgré tout les candidats.

Reste que certaines perles sont à retenir : le site Careerbuilder.com a demandé aux recruteurs américains les inventions les plus mémorables qu'ils aient croisé sur des CV. Nous retiendrons ce candidat affirmant être diplômé d'une école qui s'avéra ne pas exister, et cet autre déclarant être un descendant des Kennedy.

Rédigé par Marion Roucheux
Chef de Projet Marketing