Prospective

Le vieux téléphone lutte contre la déforestation

  • 12 Jui
    2017
  • 2 min

Le recyclage de nos vieux mobiles s'attaque à l'exploitation forestière illégale.

Selon le World Resources Institute, 80% de la couverture forestière mondiale originelle à été abattue ou dégradée, essentiellement au cours des 30 dernières années. Et l'homme mesure seulement aujourd'hui l'incidence de la déforestation sur le changement climatique : abattre massivement ces forêts qui captent le CO2 a eu un retentissement lourd sur la hausse de la température du globe, aujourd'hui estimée à 2°, pour le scénario le plus optimiste. De plus en plus régulé et réglementé, le déboisement illégal semble être une plaie supplémentaire. En effet, il serait responsable de 90% de la déforestation des forêts tropicales. Topher White, jeune entrepreneur à l'initiative de Rainforest Connection, a eu l'idée de programmer nos vieux téléphones pour combattre ce phénomène. Le système qu'il a crée, permet d'alerter les autorités compétentes au moindre son d'une tronçonneuse. Muni d'un microphone puissant et alimenté par l'énergie solaire, un seul téléphone peut couvrir jusqu'à 259 hectares. Ces téléphones collectés gratuitement restent un moyen rapide et si peu onéreux de lutter contre le changement climatique. Pour le jeune homme "Dans la plupart des cas, les bûcherons agissent avec la certitude qu'ils ne se feront pas prendre. Une fois pris, le risque de récidive est amoindri." Et l'entrepreneur à d'autres desseins : adapter son dispositif pour détecter le braconnage, tout comme les drones le font déjà.