Au diable les nouvelles technologies ! Aux orties la high-tech ! Aux oubliettes l'informatique ! Au lac avec un poids attaché aux pieds l'électronique ! Bon, je pense en avoir assez fait. La règle qui prévaut à L'Atelier est de se concentrer sur les innovations dans le domaine des nouvelles technologies. Mais quand on tombe sur l'invention qui tue, que doit-on faire ? Passer son chemin et ainsi ne pas participer à l'avancée de la connaissance sur terre ? Il était temps de casser la règle et de proposer la plus grande révolution après le violon électrique et la lampe de poche à manivelle.

C'est l'Ice Jacket. Littéralement, la veste de glace. Oui, il y avait déjà Ice Cube, le rappeur glaçon, mais il n'était pas question qu'il soit pratique. Là, il ne s'agit pas moins que de repenser la philosophie du refroidissement de liquides. Oui, il existait le glaçon, l'eau froide, les accumulateurs de froids (en bloc, en sac, en seau) ou le congélateur.

Là, Davis Wolf  remet le froid autour du contenant. Il s'agit de faire geler de l'eau autour de la bouteille contenant de.... euh, de l'eau. Et l'on obtient ainsi une bouteille de service à double paroi, une de glace, une de verre. Des esprits chagrins - chafouins, que sais-je, me diront que le support est laid. Je répondrais comme Gainsbourg : la beauté des laids se voit sans délai.

Rédigé par Renaud Edouard-Baraud
Directeur général de L'Atelier BNP Paribas Asia